Comment utiliser le point zigzag à la machine

Le point zigzag est multifonction, il sert à surfiler, faire des points élastiques, des boutonnières, pour coudre des appliqués et pour faire des points décoratifs.

Utiliser le pied presseur pour point zigzag, pour débuter la couture au point zigzag on exécute le point arrière pour consolider la couture comme pour le point droit, à quelques millimètres de l’avant du tissu, faites 3 points arrières au point droit en appuyant sur le levier de marche arrière, ensuite piquer en avant avec cette fois ci le point zigzag, faire de nouveau 3 points droits en marche arrière en fin de couture.

Une autre méthode pour exécuter le point d’arrêt et de régler la largeur et la longueur du point droit sur 0 piquer 10 fois au même endroit régler ensuite le point sur la longueur désiré et piquer sur la couture, à la fin de celle-ci refaites le point d’arrêt comme au début.

NB: sur certaines machines vous avez le point droit inversé automatiquement, il ne sera pas alors nécessaire d’exécuter le point d’arrêt manuellement.

Points zigzag arrière

Surfiler à la machine

Le point zigzag se règle sur la largeur et la longueur.  La largeur la plus souvent utilisée est de 5 millimètres. Il faut surfiler avant ou après assemblage au point droit tout dépend de la finition des coutures.

On surfile les bords du tissu pour éviter qu’ils s’effilochent, sur certains tissus et pour certains travaux, on peut cranter le tissu avec un ciseau à cranter qui remplace le surfilage et fait gagner du temps. Utilisez cette méthode pour les tissus doublés, et pour les vêtements qui ne sont pas souvent portés, car à force d’être lavé les crans risquent de s’effilocher.

Surfiler les tissus qui s’effilochent beaucoup avec un point zigzag large et espacé shéma 1 et un point zigzag moins large et plus espacé pour les tissus qui s’effilochent peu.

Point zigzag pour surfiler large et étroit

Pour surfiler convenablement il faut enfermer le bord du tissu dans le point zigzag, lorsque vous piquez à droite la pointe de l’aiguille doit se trouver contre le bord extérieur du tissu shéma 1 en fait l’aiguille pique dans le trou de la plaque à aiguille et non dans le tissu shéma 2.

NB: Il faut au préalable faire des essais de surfilage sur des chutes de tissu identique au tissu que vous travaillez, car le point zigzag mal exécuté peut faire rouler le surplus de couture si vous piquez trop loin du bord.

Point zigzag pour surfiler

On peut également utiliser une surjeteuse lorsque l’on a suffisamment d’expérience en couture, la surjeteuse  coupe, coud et surfile en une seule opération, il existe des surjeteuses à 4 ou 5 fils, la plus utilisée est la 4 fils.

Surfiler à la main

Le point de surjet

Il est utilisé pour les tissus très fins, comme la mousseline et l’organza, si vous êtes gauchère coudre le point de gauche à droite.

Piquer l’aiguille d’arrière à l’avant du tissu, vous devez obtenir un point en biais, faire des points réguliers de même distance, sur l’exemple ci-dessous l’aiguille est piquée tous les 0,5 centimètre.

Surfiler à la main au point de surjet

Le point de feston

Il est plus solide que le point de surjet, il est employé pour les tissus qui s’effilochent beaucoup, ou comme point décoratif sur les tissus en feutre ou les couvertures polaires, c’est également un point de broderie.

Surfiler à la main au point de feston

D’autres points  zigzag utiles

Remarque: vous aurez différents shéma pour un même points sur les machines à coudre tout dépend de la marque de la machine.

Le point  zigzag trois points ou zigzag multiple sert à surfiler les tissus fins et élastiques et les tissus lycra qui plissent, coudre un élastique directement sur le tissu pour les ceintures de pantalon par exemple, ou raccommodage, coudre des appliqués, renforcer des bordures, faire des ourlets sur tissu éponge ou à maille.

Point zigzag triple ou multiple

Le point zigzag triple élastique ou point ric rac

sert à coudre des élastiques sur des matières stretch ou pour faire des ourlets sur des tissus extensibles ou jersey

Le point zigzag triple élastique ou point ric rac

Point surjet ou overlock élastique

Pour ourler et assembler et surfiler en une seule opération des tissus fins et extensibles.

Point overlock elastique

Point surjet oblique ou overlock ouvert

Pour assembler et surfiler des matières non extensibles et des tissus qui s’effilochent peu.

Point surjet oblique overlock ouvert

Point de surjet fermé ou double ou overlock fermé

Pour surpiquer, faire des ourlets, raccommoder, broder, pour des matières jersey et extensible.

Point surjet fermé overlock fermé

Point ourlet invisible

Pour réaliser facilement des ourlets invisibles à la machine à utiliser avec le pied presseur ourlet.

Point ourlet invisible

Le point de bourdon

Il est utilisé pour coudre des appliqués et réaliser des boutonnières, c’est un point zigzag serré avec une longueur de point faible. Sur certaines machines vous pouvez faire des boutonnières automatiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Comment utiliser le point zigzag à la machine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s