Conseils avant de piquer à la machine

Avant de piquer à la machine suivez ces quelques conseils.

Piquer est le terme utilisé pour coudre à la machine.

1 – Les aiguilles

Si l’aiguille  ne correspond pas à votre machine elle peut casser lorsque vous piquerez.

– vérifier si l’aiguille est bien insérée (voir mode d’emploi), une aiguille mal insérée peut casser en cours de travail, l’aiguille doit être adapté à l’épaisseur et à la qualité de votre tissu.

le haut de l’aiguille s’appelle le talonvoir shéma ci-dessous, il y a une partie bombée à l’avant et une partie plate à l’arrière située sur le talon, lorsque vous insérer l’aiguille dans son emplacement la partie plate est à l’arrière et la partie bombée à l’avant.

Certaines aiguilles sont seulement bombées sur le talon, ces aiguilles sont généralement utilisées pour les machines industrielles.Référez-vous à votre mode d’emploi pour connaître quelles aiguilles utiliser.

– vérifier que l’aiguille n’est pas émoussée, faire un test en la piquant plusieurs fois sur un tissu si l’aiguille  coince l’aiguille est émoussée et risque d’abimer le tissu et vous n’obtiendrez pas des point réguliers.

– choisissez la grosseur de l’aiguille en fonction du fil, pour les tissus en coton fin par exemple on utilisera des aiguilles n° 70 ou 80 universels appelé aussi aiguilles standard, les grosseurs d’aiguilles varient jusque 120.

Il y a différents types d’aiguilles pour différent types de tissu tel que le jersey, le cuir, le jeans, la broderie, l’utilisation est précisée sur la boîte

2 – Les fils

Utiliser le fil adapté à l’épaisseur du tissu et à la grosseur de l’aiguille, il y a les fils universels en polyester  qui sont utilisés pour plusieurs qualités de tissu, il y a des fils spéciaux en coton, des fils pour broder, le cuir, le jeans.

Ne pas confondre les fils à coudre et les fils à faufiler, ces derniers sont moins solides et bouloches, les fils à faufiler sont vendus en général dans une bobine en carton et les fils à coudre dans une bobine en plastique

Faufiler signifie, coudre une couture à la main provisoire et ensuite on la pique à la machine, pour plus de facilité de repère on faufile avec un fil d’une autre couleur comme sur le shéma ci-dessous le fil est rouge et le point piqué est noir.

on ne pique pas à la machine  sur le fil de faufile mais 1 mm à côté, car lorsque l’on enlèvera le fil de faufile le point droit risque de se défaire

3 – Les pieds presseurs

Utiliser le pied presseur universel appelé aussi pied standard (pied presseur=pied de biche) ce pied est déjà monté sur votre machine lors de l’achat, il sert pour le point droit et le point zigzag en général, il y a d’autres pieds presseurs pour d’autres applications

NB: il existe un pied presseur point droit avec une encoche plus étroite au milieu, il ne convient pas pour le point zigzag l’aiguille se déplaçant en zigzag lors du piquage de part et d’autre du pied presseur, l’aiguille cassera,  l’encoche du milieu étant plus étroite que l’encoche du pied universel

4 -La canette

Faire une canette, placer la canette dans son emplacement et ensuite enfiler la machine (voir mode d’emploi ou shéma sur votre machine), si la machine est mal enfilée le fil peut casser pendant le piquage

Lorsque vous faites une canette il faut que le fil se répartisse uniformément autour de la canette, référez-vous au mode d’emploi de la machine.

NB: si vous devez racheter des canettes assurez vous qu’elles soient identiques en diamètre aux vôtres car elles peuvent varier de quelques millimètres, si elles ne sont pas identiques il y aura des problèmes lorsque vous piquerez. Vous trouverez dans le commerce les canettes de la marque et les canettes universels qui sont en général moins chers.

5 – L’enfilage

Lorsque l’enfilage est terminé, sortir le fil de canette en tournant le volant manuellement.  Le fil supérieur de la bobine et de canette doivent être sous le pied presseur et à l’arrière et les fils doivent mesurer au moins 8 cm voir shéma ci-dessous.

L’enfilage est correcte lorsque vous tirez les fils supérieur et de canette il ne coince pas, il se tire facilement, sinon vérifier de nouveau l’enfilage du fil et la canette.

 

7 – La tension du fil supérieur et inférieur

La tension varie de 0 à 9, on la règle à l’aide d’une roulette situé en haut de la machine ou sur l’avant, on règle en général la tension sur 4 ou 5.

Vérifier la tension du fil en faisant un essai de point droit de 3mm (cette longueur de point est la plus souvent utilisée) sur un bout de tissu – le bout de tissu doit être le même que le tissu que l’on va travailler, garder ce bout de tissu près de vous lorsque vous cousez,

– vérifier si les points ne sont pas serrés – tissu qui plisse = tension trop haute

ou trop lâches – points lâches et bouclés = tension trop basse

si la couture du dessus n’est pas correcte c’est la tension du fil supérieur qu’il faut vérifier,

si c’est la couture du fil du dessous c’est la tension du fil de canette qu’il faudra vérifier en vissant ou dévissant la vis de canette

remarque lorsque l’on coud un tissu plus épais on doit éventuellement changer la tension du fil qui ne sera donc pas la même pour un tissu fin, lorsque l’on fait de nouveau une canette ou enfile de nouveau la machine il faut refaire un essai de point sur le bout de tissu, ensuite on pique l’ouvrage

 8 – Régler la longueur du point droit

Lorsque l’on pique au point droit on choisit généralement une longueur de point de 3 mm, la largeur du point droit est réglé sur 0, contrairement au point zigzag qui a une longueur et une largeur.

Sur certaines machine les points sont réglés automatiquement, vous avez le choix entre 3 longueurs de points, faites des essais de points sur un bout de tissu de ces points.

Faire les réglages de point lorsque l’aiguille est en haut et non plantée dans le tissu

9 – Commencer à piquer (piquer signifie coudre à la machine)

Position correcte du tissu et position correcte des mains

1 – On place le tissu à gauche du pied presseur lorsque l’on pique pour faciliter le piquage et on a plus d’espace pour disposer le tissu.

2 – Positionner vos mains à l’avant de l’ouvrage et non à l’arrière comme sur le shéma ci-dessous, par sécurité ne pas positionner ses mains près de l’aiguille.

Il ne faut pas tirer sur le tissu lorsque l’on coud il glisse tout seul grâce aux griffes d’entraînements sous le pied presseur, mettre uniquement ses mains à l’avant, si vous tirez sur le tissu l’aiguille risque de casser et le point ne sera pas correct,

Commencer à piquer

shéma 1 – On peut piquer sur des lignes de repère que l’on a tracé au préalable au crayon, on pique alors sur cette ligne.

On peut aussi faufiler sur la ligne de repère lorsque l’on a des formes plus complexes comme des manches des formes rondes, pour plus de détails voir point 2 – Les fils ci-dessus de l’article

shéma 2 – on fait une couture bord à bord, on place le pied presseur contre le bord du tissu, c’est une couture rapide utilisé par les professionnels.

Piqure repère et bord à bord

NB: Sur les patrons on trace généralement un surplus de couture d’1 cm autour des pièces du patron

lorsque vous piquez bord à bord votre surplus de couture mesurera 0,7 cm si l’aiguille est placée au milieu du pied presseur, sur certaines machines on peut déplacer l’aiguille à gauche ou à droite, vous aurez un surplus plus large ou plus étroit.

1 – Vérifier que les fils de canette et de fil supérieur sont positionnés derrières et sous le pied presseur, faites un essai de point sur un bout de tissu pour vérifier la tension.

2 – Poser votre tissu correctement et baisser le pied presseur.

3 – Poser légèrement le pied sur la pédale et commencer à piquer en regardant le bord du tissu ou le centre avant du pied  presseur, éviter de regarder l’aiguille pour ne pas fatiguer les yeux

11 – Avoir une bonne position

La chaise

Lorsque l’on coud prenez l’habitude d’avoir la bonne position, souvent on ne se rend pas compte que l’on est courbé, que le pédale n’est pas à la bonne position,etc… si on coud de cette façon des heures on risquent des courbatures.

Faites des pauses régulières et des exercices pour vos jambes et votre dos, vous pouvez régler une minuterie pour faire vos pauses, lorsque l’on coud on ne voit pas le temps passer.

 point 1Choisir une chaise réglable sans accoudoirs pour plus de confort, les cuisses et les jambes doivent former un angle droit,

point 2 – Les jambes doivent se positionner à 4 à 6 cm du devant du siège pour éviter toute pression sous les jambes

point 3 – caler le dos au fond du dossier .

Ergonomie aménager atelier couture

Pédale

Les cuisses et mollet forment un angle droit, les genoux sont séparés de 20 cm environ, positionner la pédale en face du pied.

La hauteur du plan de travail

point 4Pour déterminer la hauteur du plan de travail, asseyez-vous bien droite placer vos bras et avant-bras de façon à former un angle droit, ajouter 5 cm pour déterminer la hauteur du plateau .

Pour un plateau sur mesure vous pouvez acheter de grandes planches en pin à la découpe et des pieds du commerce que vous visserez simplement à votre table ou les fabriquer vous même les pieds avec des tasseaux que vous couperez à la hauteur désirée.

Maintenant vous pouvez vous entraîner à piquer droit , en angle et en arrondi vous trouverez ici les exercices

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s